Nos actions en cours

 

Projet Bien vieillir chez soi dans Portneuf : un rêve ou une réalité ?

 

Ces projets ont été réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de l’Entente spécifique portant sur l’adaptation régionale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées dans la région de la Capitale-Nationale.

 

Bien vieillir chez-soi 1 :

 

L’objectif global de « Bien vieillir chez soi 1 » était de permettre aux aînés autonomes ou en perte d’autonomie de connaître les ressources et les services aux aînés disponibles sur le territoire de la MRC de Portneuf, afin qu’ils puissent demeurer chez eux, dans leur communauté, le plus longtemps possible. Cette démarche devrait également permettre aux responsables des organismes publics et communautaires qui offrent des services aux aînés sur le territoire de la MRC de Portneuf, de travailler de façon concertée afin d’assurer une plus grande efficacité dans l’offre de services, de partager et de diffuser de l’information sur les services en place et d’identifier de nouveaux services à développer à l’intention des aînés demeurant dans la MRC de Portneuf.

 

Les résultats de l’inventaire des services sont disponibles par types de services et par municipalités à partir du site internet de la TCAP (lien à suivre).

 

Bien vieillir chez-soi 2 :

 

L’objectif global de « Bien vieillir chez-soi 2 » était d’identifier  et définir, avec des aînés recrutés dans différentes localités de la région de Portneuf, les services de soutien essentiels et accessoires à mettre en place, tant pour les aînés actifs ou en perte d’autonomie, afin d’assurer une vie quotidienne convenable et sécuritaire aux aînés demeurant dans la MRC de Portneuf désirant demeurer dans leur domicile et vivre dans leur communauté le plus longtemps possible.

 

Le résultat des cinq groupes de  discussions, en plus d’identifier de nouveaux services à mettre en place pour améliorer les conditions de vie des aînés   a permis de mettre en évidence des problématiques  liées à l’alimentation, à la sécurité, à l’isolement,  à la maltraitance et aux abus, à l’habitation, etc. Ces problématiques pourraient éventuellement nécessiter la mise en place d’actions concertées par les intervenants publics et communautaires afin d’apporter les réponses appropriées aux problématiques identifiées. C’est dans ce sens que la TCAP veut s’engager en informant les intéressés sur les problématiques soulevées et en soutenant les priorités d’action  et les projets qui en découleront avec les ressources du projet QADA.

 

(Rapport complet)